01.34.19.64.75
Appel gratuit non surtaxé

Les diagnostics immobiliers face au Covid 19.

Les diagnostics immobiliers face au Covid 19.

Tout le secteur de l’immobilier a été quasiment à l’arrêt depuis le 12 mars, date du confinement en France, notamment pour les diagnostiqueurs immobiliers. Ces professionnels ont beaucoup souffert de cette crise avec la fermeture des agences, et les restrictions sanitaires afin de limiter la propagation du virus les empêchant de réaliser les diagnostics immobiliers obligatoires pour la mise en vente ou location d’un bien, ainsi que le repérage amiante avant travaux. 

Sans dossier de diagnostics immobiliers, pas de compromis de vente.

Pour les techniciens, impossible de faire du télétravail, en effet il est indispensable d’être sur place pour effectuer les diagnostics, il a donc été difficile de continuer cette activité pendant cette période malgré les mesures d’hygiènes misent en place.

Malgré l’arrêt net de l’activité, les premières semaines du confinement, elle a tout de même repris petit à petit dans des logements vides.

Des guides ont été mis en place mi-avril permettant aux professionnels du BTP, et aux spécialistes du diagnostic immobilier une reprise progressive. Ces guides ont permis des interventions sans risques d’infection ou de propagation du virus. En effet, les interventions reposent sur l’urgence des projets immobiliers et si l’entreprise est à même de respecter les mesures sanitaires comme la distanciation sociale, port du masque, lavage de mains…

Et après le déconfinement ? 

Depuis le 11 mai dernier, jour du déconfinement, les professionnels de l’immobilier ont remarqués une reprise d’activité avec la réouverture des agences notamment, certes moins importante qu’en temps normal mais bien réelle.

Aujourd’hui, le secteur est apte à répondre totalement à la demande mais est ce que les clients seront au rendez-vous ? Seuls les jours à venir nous le diront… Avec la reprise de l’ensemble du secteur immobilier il est fort probable que le marché de la location reprenne également pour la vente avec l’arrivée de l’été. 

Cependant, il reste des incertitudes sur les attentes des français qui ont subi cette crise avec une baisse des revenus, ce qui va surement les pousser à retarder leur projet immobilier.

Même si le secteur reste positif, ce contexte confus à pousser les professionnels du diagnostics immobiliers à reprendre en effectif réduit et à du mettre une partie de leurs salariés en chômage partiel au vu de l’activité qui reprend seulement progressivement, une situation qu’on espère changera dès le mois de juin.